Le Desjardins - Wild est au premier rang du classement

Par Robert Legault-samedi 20 Oct 2018

Windsor, le 20 octobre 2018. – Le Desjardins – Wild de Windsor connaît le meilleur début de saison de son histoire, mais il doit dire merci à Guillaume Archambault et Mathieu Boutin dans ce gain de 7-6 contre les Maroons de Waterloo, vendredi soir.

Archambault (3ème), Boutin (3ème) et Nolan Poulin (3ème) avaient procuré une avance de 6-3 aux Windsorois en troisième période. Les 839 spectateurs présents au match étaient bien heureux de la tournure des événements.

Cependant, les Waterlois étaient loin d’avoir baissé les bras. Jason Crack (1er et 2ème) et Alexis Guilbault (2ème) ont répliqué et le match s’est prolongé jusqu’aux tirs de barrage.

Le gardien des Maroons, Guillaume Nadeau, a cédé devant Guillaume Archambault et Mathieu Boutin lors du deuxième et du troisième tour. Louis Ménard, de son côté, a bloqué les tirs de Charles Power et Alexis Guilbault.

Philippe Bolduc (3ème et 4ème) ainsi que Nolan Poulin ont inscrit les autres filets des vainqueurs tandis qu’Alexis Guilbault, Samuel Cloutier (1er) et Yann Joseph (1er) marquaient les buts des Maroons qui n’ont aucune victoire depuis le début de la saison… et qui sont allés de déclarations assez directes plus tôt cette semaine sur leur page Facebook sur les objectifs du weekend.

Louis Ménard a fait face à un barrage de 55 lancers contre 48 pour Guillaume Nadeau. Ménard a reçu 29 tirs dans la seule troisième période!

Aux poings, l’avantage est allé à André Thibault à deux reprises, contre Jonathan Fortier et Christopher Saurette, de même qu’à Sébastien Roy qui a assommé Samuel Desruisseaux deux fois plutôt qu’une. Ce dernier avait demandé au vétéran Roy de revenir après avoir été sonné une première fois et il a été victime d’une autre gauche.

Le Desjardins – Wild occupe le premier rang du classement de la Ligue de hockey senior AAA du Québec avec sept points sur une possibilité de huit. Le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine a le même nombre de points, mais en cinq matchs.

Après la rencontre, l’entraîneur Simon Robidas était heureux du dénouement final, mais… « On s’est assis encore une fois. Les gars n’ont pas respecté le plan de match et ont arrêté de travailler. Ça fait partie du processus d’apprentissage de continuer de travailler même avec une avance de trois buts », de commenter le pilote qui espère que ses ouailles ont compris la leçon. (Vous pourrez voir les entrevues avec Simon Robidas et Mathieu Boutin prochainement sur notre page Facebook.)

Le Desjardins – Wild disputera son prochain match le vendredi 26 octobre à 20h30 alors que le Métal Perreault de Donnacona. D’ailleurs, le président de l’équipe avait un message à livrer aux amateurs. « Tout le monde travaille fort pour offrir un produit de qualité à Windsor et je remercie les 839 personnes qui ont assisté au match de vendredi. Si c’est la première fois que vous avez assisté à un de nos matchs, nous souhaitons que ce ne sera pas la dernière fois. Le spectacle offert vendredi soir a plu autant à ceux qui aiment les beaux jeux et le jeu plus robuste. Nous vous disons merci et on souhaite vous voir en aussi grand nombre à tous les matchs », dit-il en guise de conclusion.

Cette saison… SOYONS WILD!

 

Source : Robert Legault, relationniste

Photos : Karine Lamadeleine